{Vie sensorielle} Table de Pythagore

J’ai fait la présentation de la table de Pythagore a Mlle L. début janvier depuis elle l’avait reprise à plusieurs fois en abandonnant habituellement, les 4 premières pièces posées…
Mlle L., est libre de reprendre ou pas le matériel présenté, d’avancer à son rythme sans aucune pression.
Puis jeudi soir quand nous avons évoqué ce que nous allions faire le lendemain, elle m’a répondu très sûr d’elle: « Je vais faire la table de Pythagore » (je m’attendais je l’avoue plutôt à « On va aller au parc », « On va pique-niquer »). 
Et puis le lendemain matin, stimulée par la présence d’un grand garçon de 8 ans la voici partie dans un grand travail :
 
Au bout de 3/4 d’heure de concentration elle place les premières pièces dorées (la couleur des dites pièces était en elle-même un autre motivation 😉
 
Voici le résultat final :
J’ai été surprise par :
– le fait que depuis la présentation sans aucun signe extérieur, elle faisait un travail intérieur qui la conduirait à finir la table,
– le fait qu’elle énonce la veille le programme et qu’elle s’y tienne le lendemain,
– sa longue concentration, c’était une grande première.
A noter : 
Mlle L. s’est interrompue pour tracer sur une feuille le contour d’une des pièces rectangulaires, l’a coloriée et m’a demandé d’écrire en dessous le mot « rectangle » :
A retenir : continuer à  lui faire confiance, c’est le plus beau des cadeaux !
Publicités