Une heure pour la planète

Pendant cette heure là, on a fait plein de photos, on a admiré les bougies dans le noir, on a lu une histoire, fait la ronde des petits bonheurs comme dans « Agathe et les petits bonheurs de la vie », …et on attendra pas l’année prochaine pour recommencer !!!
Publicités

Dernier article de l’année 2013 : des nouvelles !!!

Voilà bien longtemps que je ne suis pas passé par ici pour donner de nos nouvelles. Il faut dire que j’ai l’impression que les jours, les semaines, s’enchainent à vitesse grand V depuis la rentrée de Septembre.
Nos activités Montessori prennent de plus en plus de place dans notre emploi du temps hebdomadaire. En effet, tous les mardi nous allons avec Mlle L. au Nido créé par l’association ASPIR. Un rendez-vous incontournable pour la demoiselle qui demande à y aller, même malade ! Dans la pédagogie Montessori, le « Nido » regroupe des enfants de 0 a 3 ans dans une ambiance préparée: ambiance calme, petites étagères à hauteur des enfants, sur lesquelles est disposé le matériel. Nous sommes encadrées par une éducatrice, Marion (co-fondatrice de l’association), qui en fonction des demandes des enfants, présente le matériel choisi qu’ils ont choisi.
De retour à la maison, Mlle L. aime retrouver le matériel présenté au Nido. Par exemple, alors que les blocs cylindres étaient à sa disposition à la maison ce n’est seulement qu’après les avoir utilisé au Nido qu’elle a semblé les découvrir à la maison !!!

Mlle L. et le cadre des gros boutons au Nido


J’ai pour ma part entamée une formation en un an à la Source . Une seconde révélation, après la découverte de la pédagogie Montessori. Chaque samedi passé en formation est « source » de découvertes, d’enrichissements  à la fois intellectuel mais aussi et surtout Humain.

Je viens de terminer en novembre le niveau 1, consacré aux bases de la vie pratique et de la vie sensorielle. Puis dès janvier, j’attaque le niveau 2: initiation au langage écrit, à la lecture du mot, début de la numération et des matières parallèles et je suis très impatiente de continuer ma découverte de cette fabuleuse pédagogie.            
                                           
Ambiance studieuse lors de la dernière journée de stage, consacrée à la découverte du matériel 

Il me reste à vous souhaiter à tous, une très bonne soirée de réveillon.
Très vite un nouvel article avec des photos illustrant une nouvelle tradition au nid, permettant aux enfants de se représenter l’année 2014.

Activité spontanée

Hier soir, Mlle L. pris d’un élan soudain, s’est lancée dans la construction d’une tour.   Pour cela, elle a d’abord sélectionné  les cylindres, puis construit sa tour avec. Et une fois son œuvre achevée (il n’y avait plus de cylindre dans son chariot), elle a pointé du doigt le « tout en haut ». Instant magique, car pour la première fois j’ai ressenti que cette activité spontanée  était impulsée par une énergie intérieure. Rien n’aurait pu venir troubler sa concentration, à ce moment là !

Retour de vacances et bonne résolution

Les vacances à la montagne sont terminées et nous reprenons petit à petit nos repères dans notre nid douillé. Mais ces vacances étaient également pour moi, Maman Chouette, l’occasion de modifier certaines « mauvaises » habitudes de Mlle L. Effectivement avant notre départ je trouvais que la demoiselle  étaient de plus en plus demandeuse  de dessins animés ou autres documentaires sur ordinateur. Et bien que je les choisissais minutieusement, je trouvais que c’était TROP !!! La demoiselle passait de moins en moins de temps sur les activités Montessori et surtout sa concentration était comment dire ….fugace 🙂
Alors que la télévision est éteinte du matin au soir, pour l’ordinateur c’était une autre histoire…Les vacances sont arrivées à point nommé, changement de maison, d’habitudes, explosion de découvertes, d’expériences sensorielles, de langage et surtout l’absence totale d’ordinateur. Nous avons donc décidé avec Papa Chouette, qu’à notre retour l’ordinateur serait éteint jusqu’au soir pour ne pas susciter d’envie et retomber dans un cercle infernal. L’expérience est jusqu’à présent concluante : Mlle L. est de plus en plus autonome, fait preuve d’initiative dans le choix de ses activités et surtout la concentration est enfin là…
Exemple ci-dessous, après avoir « emprunté » un fusain et une feuille à son grand frère la voici occupée à faire des traits verticaux en s’appliquant à les faire commencer du haut de la feuille:

Petite pause estivale

Après un mois de juin très chargé en diverses kermesses, en fêtes des différents clubs sportifs (baby gym pour Mlle L., karaté pour petit G.)
Tout notre petit nid est actuellement en vacances à la montagne, des vacances que nous voulions au plus proche de la nature…Et nous ne sommes pas déçus, les enfants découvrent chaque jour des trésors offerts par dame Nature. Voici une petite sélection de nos activités quotidiennes:

– plantation d’un fraisier sauvage par  Mlle L. et papa Chouette 
– Mlle L. au détour d’une balade saisit 2 bâtons et je l’entends stupéfaite les comparer ( » lourd /pas lourd »), je ne savais pas que ces termes faisaient partis de son vocabulaire (des prémices au matériel de vie sensorielle ?)
– un crapaud découvert sous une pierre par petit G. au hasard d’une balade (le soir même Mlle L. reproduisait les sauts de l’animal)
– une demoiselle coccinelle est venue se poser sur une petite main
– une libellule 
– une vache, un peu l’emblème de la région
-land art improvisé par Mlle L.
-composition de petits bouquets de fleurs 
Le retour à la vie citadine samedi, risque d’être difficile !!!

Exploratrice de la vie

Il y a des jours, comme hier, où je suis un peu désolée de devoir imposer à Mlle L. mes démarches administratives…
Mais en positivant et en faisant participer l’enfant on s’aperçoit vite qu’il est, comme l’écrivait Maria Montessori : « curieux de tout, capable d’une extraordinaire concentration et prêt à tout absorber comme les éponges absorbent l’eau » (L’esprit Absorbant). Et par exemple, un simple envoie de courrier peu devenir source de bien des  découvertes :
– payer son stationnement :

Cela m’a épaté de voir Mlle L. savoir exactement ce qu’il fallait faire du ticket de stationnement…Elle avait du nous regarder le faire et  a pu reproduire ce travail à l’identique

- fermer son véhicule

– ensuite à la Poste il faut d’abord faire de la monnaie,


 – récupérer le timbre

– le coller sur l’enveloppe et apprendre qu’il y a une place bien précise pour coller cette « gommette » géante:

– et l’envoyer à son destinaire (ici en l’occurence à Laurence)

Notre semaine en photos

De la vie pratique encore et encore….

Et, un exercice excellent, selon moi en vie pratique : c’est la cuisine !!!
Pour la fête des Mamans, nous avons préparé avec Mlle L. de petites tartes aux fraises. Se fût l’occasion pour elle, d’un bon nombre d’exercices de vie pratique.

– D’abord, des exercices de motricité et de dextérité : pétrir la pâte, l’étaler, apprendre à utiliser un petit hachoir à fraises pour en  faciliter la découpe, étaler la crème pâtissière dans chaque tartelette :




 

–  Apprendre à se concentrer: 

Et pendant qu’elle dispose délicatement sa fraise de la main droite, la main gauche et déjà à la recherche d’une autre fraise

– Soin de l’environnement : à la fin du travail Mlle L. apprend à nettoyer son plan de travail



 

-Photo floue, mais je la trouve très représentative des termes « grâce et courtoisie » Mlle L. prend plaisir à apporter ses tartes:



 

–  Puis récompense finale : la dégustation


 

Nous avons également continué notre travail sur la ferme :

– collage de gommettes permettant de revenir sur du langage et précisément sur le vocabulaire relatif aux « animaux et leurs petits  »
– Mais aussi du  travail de motricité fine
  
– La boîte sensorielle spéciale « ferme »
   
 – Un petit tapis de jeu sous la bibliothèque, mais Mlle L. y a vu l’occasion de trier les animaux en fonction de leur « habitat »   

– Premiers puzzles (2 pièces) et mise en paire avec les figurines plastiques
 

 –

Rituel du coucher

Pendant longtemps le moment du couché de Mlle L. a été  une véritable épreuve pour moi.Jusqu’au jour magique où j’ai lu l’Enfant de Maria Montessori et suis tombée sur ce petit paragraphe issu du chapitre « L’intelligence de l’amour »:

« Quand il va se coucher l’enfant appelle la personne qu’il aime et la supplie de ne pas l’abandonner (…)L’adulte passe à côté de cet amour mystique sans s’en apercevoir. Et ce petit être qui nous aime grandira et disparaitra. Qui donc nous aimera jamais comme lui ? »

Un véritable électrochoc pour moi, les larmes me sont montées aux yeux !
Maintenant, tous les soirs en couchant Mlle L., j’accepte de l’accompagner  et reçois sa demande comme un véritable don d’amour. Depuis, le moment du couché n’est plus pour elle source d’angoisse mais un moment de tendresse partagé et du coup l’endormissement est très rapide !!!

A la ferme pédagogique

Après avoir repoussé à 2 reprises notre visite à la ferme, nous avons pu y faire de jolies rencontres ce dimanche:

 
 
 

 

 Oh un œuf !

 

 
Et puis nous avons appris à faire du beurre:

 
Plein de beaux souvenirs à notre retour, une parenthèse au « paradis » dans notre vie de citadins. Gros coup de foudre pour cette ferme, bravo aux fermiers pour ce merveilleux site et leur gentillesse !
Et puis pour Mlle L. c’est le point départ pour un mois consacré à la découverte de  la ferme (j’ai préparé plein de fiches d’activités)