La reprise

Pour Mlle L., pas d’objectifs précis de travail pour  cette première annee d’IEF …pourtant, je souhaite lui proposer un rythme pour un certain nombre de matériel comme les dictées muettes.  Car sans un entraînement régulier elle ne pourra pas accéder aux  autres activités de langage (qui l’attirent pourtant) . Ce sera donc le seul objectif de travail pour ce début d’année, une dictée muette par semaine : chaque dictée contenant 10 mots, je vais donc pour l’instant ne proposer  que 5 mots et ce, 2 fois par semaine.

Pour l’instant la mission a bien été acceptée, avec utilisation du petit alphabet mobile:

img_1747img_1746

Décembre au nid

Ce fut un mois consacré essentiellement au dessin et à l’écriture. Au niveau de la calligraphie, Mlle L. continue à découvrir avec beaucoup « d’enthousiasme » aussi bien les lettres, que les chiffres. Elle a aussi découvert ce mois-ci que certaines fois le « a »(minuscule) s’écrivait « A » (majuscule).  Petit à petit elle apprend à son rythme et de façon complètement autonome : d’un coup nous entendons « J’ai envie d’écrire le 4 » et nous la voyons partir chercher une feuille, un stylo….parfois elle est aussi attirée par des mots vus sur un livre (ou même sur les emballages) elle dessine alors le mot avec son doigt comme elle le ferait avec une lettre rugueuse puis le recopie :

En dessin le besoin de dessiner avec modèle « réel »:

Découverte de la magie du papier calque …

…et du pochoir:

photo [11865]

Il y a eu aussi une grande passion pour le découpage par symétrie (documents trouvés sur la Boutique Document Montessori):

Nous avons également abordé en mathématiques le système décimal :

  • présentation du système décimal
  • présentation du tableau des grands symboles
  • et association symboles et quantités
IMG_1358

Progression de Mlle L. en langage

Nous sommes rentrés dans la période sensible du langage…
Mlle L. veut apprendre à écrire et à lire et manifeste de plus en plus fort, cette envie. D’ailleurs nous avons traversé une période « difficile » en début de mois, il fallait accélérer le rythme de travail. Mais j’ai eu le besoin avant de me rassurer, en relisant mes cours et quelques livres.
Et voici nos portes d’entrée dans le langage écrit :
– Le Jeu « Je devine » :

Nous avions commencé depuis un moment ce travail, mais au compte goutte sans véritable suivit. Nous le reprenons donc maintenant régulièrement (une fois par semaine). Cette fois-ci nous travaillons avec plus de 3 objets.

« Mon petit œil voit sur le tapis un objet dont le nom commence par le son [k] »

Parfois Mlle L. veut ajouter un objet incongru ici les jambes d’une figurine cassée :

Mercredi dernier elle a voulu inverser les rôles, c’était à moi de retrouver l’objet dont elle me donnait le premier son. J’ai accepté car cela a permis d’une part de relancer son intérêt et surtout de lui permettre de faire l’effort d’identifier le premier son de l’objet que j’avais à trouver.
– Les lettres rugueuses:
Ici on avance au rythme de Mlle L., je lui ai présenté à sa demande les lettres l,m,a,c,i,p,s,f,o,d,g,e. Mais avant chaque nouvelle présentation de lettre je sais que Mlle L. a besoin d’abord de les  « absorber » au fur et à mesure, de les reconnaître dans les livres, de donner leur son, de les identifier oralement dans les mots courants. Et cela peut prendre du temps 😉 mais ce temps-là lui appartient.
En ce moment nous travaillons sur d,g,e

-Le grand alphabet mobile :

Malgré mes lectures, je n’ai pas réussi a anticipé cette demande. Du coup, quand  Mlle L. est allée vers le grand alphabet mobile, je ne lui ai pas fait une présentation très académique de ce matériel…qu’importe l’essentiel était pour moi de répondre à son intérêt. Comme elle ne connaît pas encore suffisamment de lettres rugueuses nous n’en sommes pas encore au stade de l’écriture spontanée, mais « guidée ». Mais elle était très contente de découvrir qu’elle pouvait écrire quelques mots (col, sol, sac et papa) :
Du coup, je pense que cela va la motiver à travailler davantage sur les lettres rugueuses, à voir 😉
Depuis quotidiennement je l’entends tenir ce genre de réflexion « dans papa et maman j’entends [a] ,ils ont tous les deux des [a] » (dans ces cas-là, en prononçant ces mots je vois qu’elle fait en même temps l’effort mental pour se représenter la graphie de la lettre).

{Images classifiées} Les insectes

Après avoir longtemps hésité pour la fabrication de mes cartes de nomenclature et après plusieurs essais; mes choix sont maintenant bien arrêtés : pas de texte sous mes nomenclatures et des images épurées au maximum. La lecture de cet article  et la discussion ici m’ont beaucoup aidé à faire ce choix, celui qui correspondait le mieux selon moi à Mlle L.
Pour le rangement des nomenclatures j’ai testé également plusieurs présentations, et finalement j’ai trouvé par hasard des pochettes CD comme celles-ci:

Elles ont pour moi, un double avantage, l’onglet sur lequel on peut écrire le sujet de la pochette et un adhésif sur lequel on peut coller une jolie couverture. Voici ce que cela donne chez nous :
J’ai proposé aujourd’hui à Mlle L. un jeu de mise en paire : j’ai disposé sur un tapis les cartes et la demoiselle s’est appliquée à leur faire correspondre la bonne figurine. Comme ce sont de petites bêtes que nous avons rencontrés lors de nos balades cet été, cela a permis non seulement de revoir le vocabulaire mais également d’avoir un véritable échange autour de nos souvenirs !!!
 
Si cela vous intéresse voici le lien de téléchargement de mon fichier c’est ici !

{Cartes de nomenclature} Les familles des animaux de la ferme"

Je suis en train de lire l’excellent livre : « 100 activités d’éveil Montessori » d’Eve Herrmann et effectivement,  j’y découvre  plein d’idées d’activités pour Mlle L.
Dans le chapitre consacré au langage, j’y ai vu un très joli jeu de cartes de nomenclature sur les familles d’animaux.
Or j’ai prévu d’amener cette semaine Mlle L. à la découverte d’une ferme pédagogique. J’ai donc essayé de reproduire ces fameuses cartes. Je les présenterai à Mlle L. au retour de notre promenade en les associant à ses petites figurines.
J’ai fait le choix d’utiliser des termes très précis: ovins, bovins(…) car Mlle L.est en pleine période sensible du langage et aime « absorber » de nouveaux mots, alors j’en profite !!!
Je réutiliserai ces cartes plus tard en grammaire et en zoologie.
En attendant les voici si vous souhaitez vous aussi les utiliser c’est ici :

Edit du 25/04/2013: correction du fichier petite erreur sur « bouc »

{Cartes de nomenclature} Les parties du corps "


Depuis qu’elle est petite, j’aime nommer à Mlle L. les différentes parties de son corps. Naturellement elle a « absorbé » ce vocabulaire au fil des mois et maintenant elle est capable de montrer elle-même les différentes parties de son corps (elle peut aussi les montrer sur quelqu’un d’autre).
Pour formaliser cet acquis j’ai ajouté à sa bibliothèque des cartes de nomenclature (fait-maison) sur ce thème cela lui permet d’entamer ce « jeu » dès qu’elle le souhaite.
A la fin de son petit livret de nomenclature je lui ai ajouté les paroles d’une chanson d’Alain Le Lait, que j’ai trouvé au hasard de mes recherches sur internet : Mlle L. l’adore !!!
Et parce que j’ai souvent utilisé des ressources gratuitement offertes par de talentueuses bloggueuses, Alors à mon tour, de proposer ma modeste contribution ici

En prime le lien direct vers la chanson d’Alain Le Lait:

Dans notre bibliothèque

Il y a pour Mlle L. un merveilleux livre sur les lapins (qui lui a été offert à Pâques à la place des chocolats) : j’adore les illustrations et en plus c’est un véritable documentaire pour les petits.
Le livre des lapins, Richard Scarry, Albin Michel Jeunesse.

Et deux livres empruntés à la bibliothèque :
Le premier, a été choisi par  Mlle L., et ce n’est pas étonnant car nous sommes allés au cirque il n’y a pas si longtemps. C’est un imagier photo sur le cirque, génial pour l’enrichissement du vocabulaire (bien que j’en avais préparé un fait-maison avant notre sortie).
Le cirque, Yaelle Kund, éditions Milan Jeunesse

Et un deuxième, que j’ai choisi car j’avais lu beaucoup de commentaires positifs sur les différents blogs et forums Montessori sur cette collection.
Une année en imagier, Père Castor

Le livre reprend en images les moments forts de l’année à travers les objets, les fruits, la nourriture, les jeux, les activités d’une journée, les jours de la semaine, les saisons, les mois et les différentes fêtes de l’année. 
Je l’adore car les illustrations sont épurées et permettent à l’enfant une première découverte du temps qui passe. J’imagine très bien reprendre certaines illustrations pour en agrémenter notre future frise du temps.
Seul bémol : cette collection n’est plus éditée ! Alors vive les bibliothèques !
Dans ma bibliothèque il y plusieurs ouvrages que je lis en fonction de mon humeur et de mon niveau d’attention. J’y reviendrais dessus plus tard pour vous en livrer mes impressions :
100 activités d’éveil Montessori, E. Herrmann, Nathan (il va beaucoup m’aider dans mon projet de progression)
La pédagogie Montessori, Kristina Skjöld Wennerström et  Mari Bröderman Smeds Editions l’Instant Présent. Je le commence à peine et la première partie est consacrée aux grands principes énoncés par Maria Montessori c’est donc une bonne introduction pour la lecture de la « Pédagogie scientifique ».

Pédagogie scientifique : Tome 1, La maison des enfants , Maria Montessori, DDB je l’ai entamé mais il va me falloir trouver de longs moments de tranquillité pour le lire « utile ».