Hier soir, Mlle L. pris d’un élan soudain, s’est lancée dans la construction d’une tour.   Pour cela, elle a d’abord sélectionné  les cylindres, puis construit sa tour avec. Et une fois son œuvre achevée (il n’y avait plus de cylindre dans son chariot), elle a pointé du doigt le « tout en haut ». Instant magique, car pour la première fois j’ai ressenti que cette activité spontanée  était impulsée par une énergie intérieure. Rien n’aurait pu venir troubler sa concentration, à ce moment là !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s