Pendant longtemps le moment du couché de Mlle L. a été  une véritable épreuve pour moi.Jusqu’au jour magique où j’ai lu l’Enfant de Maria Montessori et suis tombée sur ce petit paragraphe issu du chapitre « L’intelligence de l’amour »:

« Quand il va se coucher l’enfant appelle la personne qu’il aime et la supplie de ne pas l’abandonner (…)L’adulte passe à côté de cet amour mystique sans s’en apercevoir. Et ce petit être qui nous aime grandira et disparaitra. Qui donc nous aimera jamais comme lui ? »

Un véritable électrochoc pour moi, les larmes me sont montées aux yeux !
Maintenant, tous les soirs en couchant Mlle L., j’accepte de l’accompagner  et reçois sa demande comme un véritable don d’amour. Depuis, le moment du couché n’est plus pour elle source d’angoisse mais un moment de tendresse partagé et du coup l’endormissement est très rapide !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s